Rues aux Enfants, Rues pour Tous

06-07_10Qu’est-ce qu’une Rue aux enfants, Rue pour tous?

L’idée est de dédier une rue aux jeux des enfants, le temps d’un ou plusieurs après-midi.
Le PLAN M a déjà organisé trois « Rue aux enfants, Rue pour tous » autour des vacances scolaires d’été 2016. Les enfants du quartier du chapitre et ceux qui viennent de plus loin, ont emmené leurs copains et familles pour passer une après-midi dans la rue, le tout sans voitures. Des voisins, copains, collectifs et associations ont mis en place des ateliers et activités variés.

C’est reparti en 2017!

Le PLAN M a envie de renouveler l’expérience de la « Rue aux Enfants, Rue pour Tous ». Les idées et actions prévues pour l’édition 2017 se prévoient lors de réunions publiques. Il a été décidé que l’aménagement des rues bloquées soit thématique:

◆ Rue à jeu: chamboule-tout, jeux d’eau, chasse au trésor, …
◆ Rue des arts: Expo à l’air libre et au local, ateliers artistiques pour enfants et grands, spectacles, musique
◆ Rue moyen de locomotion: vélos, trottinettes, rollers, skate, ateliers de sensibilisation autour du moyen de locomotion dans la ville
◆ Rue plantation: construction de bacs, plantation de plantes et fleurs, décoration de la rue
◆ coin chill: canapés, mobilier urbain, tapis, café, thé, goûter, coin lecture


Afin de discuter la mise en place des Rues aux Enfants, Rues pour Tous 2017, une prochaine réunion aura lieu le jeudi 8 juin.

Le collectif national Rue aux Enfants, Rue pour Tous

Fin 2015, nous avons répondu à un appel à projet du collectif national « Rues aux enfants, Rues pour tous » et notre projet a été labellisé parmi 30 autres projets.

Les associations du collectif, ANACEJ, CaféZoïde, Rue de l’Avenir, Vivacités IdF, ont identifié des besoins spécifiques pouvant s’inscrire dans les dispositifs de la Politique de la Ville. Partant du constat de l’exclusion des enfants et des jeunes dans l’espace public, le collectif travaille à changer les mentalités et les habitudes urbaines, afin de :

  • reconquérir l’espace public pour tous,
  • promouvoir les modes actifs (marche, vélo, roller),
  • encourager l’expression des habitants, jeunes et adultes concernant la gestion et le devenir de leur environnement quotidien.